Image 1 : La justice américaine va poursuivre Huawei pour vols de secrets commerciaux
Un robot de test de T-Mobile est à l’origine de l’enquête fédérale. 

Comme si Huawei n’était pas déjà assez dans l’embarras, on apprend que la compagnie risque de se retrouver devant un tribunal américain pour vol de secrets commerciaux.

>>> [Promo] Le Huawei Mate 20 à 549 €

Une enquête fédérale pourrait être ouverte pour déterminer si oui ou non, le fabricant chinois a volé les secrets de fabrication de plusieurs entreprises étasuniennes. À en croire le Wall Street Journal, une assignation en justice serait même imminente. Les origines de cette affaire remontent à 2014. À cette époque, Huawei utilisait un robot de test conçu par T-Mobile et avait tenté d’en subtiliser des composants et d’en copier le concept. L’opérateur américain avait poursuivi le fabricant en justice et avait remporté son procès en 2017. C’est une chose d’être accusé de collaborer trop étroitement avec le gouvernement chinois, c’en est une autre de voler des secrets industriels.

>>> Huawei P Smart 2019 : on a testé le smartphone qui veut faire de l’ombre au Honor 8X

Avec l’arrestation au Canada de sa directrice financière en décembre 2018 et maintenant cette affaire d’espionnage industriel, 2019 s’annonce comme l’année de tous les dangers pour Huawei. Le bruit court même que le président Trump souhaiterait interdire aux compagnies américaines d’acheter des produits de la marque. Une telle mesure ferait non seulement mal au porte-monnaie du fabricant chinois, mais ralentirait aussi le déploiement de la 5G aux États-Unis. De par son bon rapport qualité-prix, l’offre matérielle de Huawei en la matière est très appréciée des collectivités locales et des fournisseurs d’accès indépendants américains. Au-delà de ces péripéties judiciaires, Huawei compte tout de même consolider sa place de deuxième fabricant mondial de smartphones en proposant des produits innovants, tels que son très attendu smartphone pliable.

Voir la source