Selon les premières estimations, les Samsung Galaxy S20 se vendent deux fois moins bien que leurs prédécesseurs à leur lancement en Corée du Sud. De mauvais résultats que le géant coréen attribue à l’épidémie de Covid-19, mais qu’on peut également associer à sa stratégie.

Image 1 : Galaxy S20 : Samsung attribue ses mauvais résultats au coronavirus
Samsung Galaxy S20 – Crédit : Samsung

L’épidémie de coronavirus a fait sa première victime aux États-Unis. En quelques semaines, elle s’est propagée au monde entier, et ses effets se font désormais sentir dans tous les secteurs, y compris ceux liés à la technologie. Les principaux salons sont tour à tour annulés à cause de l’absence des firmes les plus attendues. À la suite du désistement d’Electronic Arts, de Facebook et de Sony, les portes de la GDC 2020 resteront fermées en mars prochain. La propagation du virus touche également les sites de production. Samsung vient de fermer temporairement l’usine chargée de la fabrication des Galaxy Z Flip et des Galaxy Fold. Une unité de production qui ne fera pas défaut au porte-étendard de la marque. D’autant plus que les ventes de la gamme Galaxy S20 sont particulièrement décevantes.

Samsung vend deux fois moins de Galaxy S20 que de Galaxy S10

La gamme des Samsung Galaxy S20 n’est pas encore disponible partout dans le monde, mais les premiers chiffres des ventes en Corée du Sud n’annoncent rien de bon pour Samsung. Les Galaxy S20 font deux fois moins bien que leurs prédécesseurs. Selon les premières estimations, Samsung n’a vendu que 70 800 Galaxy S20 le jour de son lancement contre 140 000 Galaxy S10 l’année dernière. Dans les colones de The Korean Herald, le géant coréen impute ces mauvais résultats à l’épidémie de Covid-19 qui limite les achats en boutique.

Avec désormais plus de 2000 cas d’infection dont plusieurs centaines ces derniers jours, le virus a surement pesé sur les ventes du smartphone en Corée. L’écart devrait néanmoins se tasser avec les premières livraisons des achats en ligne. Cependant, on peut se demander si la stratégie de Samsung a aggravé la situation. Alors qu’Apple bat des records de ventes en proposant un iPhone 11 à environ 800 euros, Samsung s’est privé du modèle d’entrée de gamme Galaxy S20e. Le premier Galaxy S20 sera affiché aux alentours de 900 euros en 4G et autour de 1000 euros en 5G.

Prise en main du Galaxy Z Flip : le smartphone pliable à clapet de Samsung

Source : The Korean Herald

Voir la source