Selon les informations du média américain, les S10 et S10 Plus disposeront de dalles Oled incurvées avec un capteur d’empreinte intégré, une technologie popularisée cette année par les constructeurs chinois, dont Huawei ou Oppo. 

>>> Samsung Galaxy S10 : les trois modèles auraient le capteur d’empreinte intégré dans l’écran

Ces S10 embarqueraient aussi un triple capteur photo principal ainsi qu’une caméra selfie « visible et cachée sous l’écran ». Difficile à comprendre, mais Samsung travaillerait sur de minuscules emplacements capables de loger des capteurs photos dans l’écran.

>>> Une fuite dévoilerait les caractéristiques du triple capteur photo du Galaxy S10 

Image 1 : Samsung : trois S10 et le Galaxy pliable pour 2019 ?Les S10 pourraient également signer la disparition du port minijack sur les smartphones Samsung, mais ce n’est encore qu’une rumeur.

>>> Galaxy S10 : Samsung aussi va abandonner la prise casque

Le troisième S10 serait une variante plus abordable de ses aînés. En ce sens, Samsung se rapprocherait de la stratégie d’Apple, l’iPhone XR étant une version moins chère, mais aussi moins évoluée, des XS et XS Max.

Ce S10 low-cost ferait donc l’impasse sur la dalle incurvée ou encore le capteur d’empreinte sous l’écran. Selon Ming-Chi Kuo, celui-ci serait positionné sur la tranche de l’appareil.

Est également évoquée une version 5G des S10, mais celle-ci pourrait n’être réservée qu’aux États-Unis, via l’opérateur Verizon.

Image 2 : Samsung : trois S10 et le Galaxy pliable pour 2019 ?Enfin, Bloomberg exhume une nouvelle fois le smartphone pliable de Samsung. Connu sous le nom de code « Winner », il a récemment été mis en exergue par le Wall Street Journal. 
Les détails à son sujet ne sont pas clairs. Samsung serait encore en indécis quant à son sens de pliage. Étonnant puisque le constructeur coréen a tout de même évoqué qu’il pourrait le présenter en novembre.

>>> Pas de Gorilla Glass pour le smartphone pliable de Samsung ?

Ce smartphone « disruptif » n’aurait pas lui non plus de capteur biométrique sous l’écran, mais pour une cause matérielle. Son écran flexible serait incompatible avec cette technologie. Plié, il offrirait une diagonale de 4 pouces, laquelle serait portée à 7 pouces environ, une fois ouvert, d’après le Wall Street Journal.

2019 sera en tout cas une année décisive pour Samsung. Le constructeur des Galaxy a souffert de la concurrence chinoise en 2018. Bien que ses S9 et Note 9 soient de bons smartphones, ils ont du mal à rivaliser avec des Pocophone F1 ou OnePlus 6, vendu bien moins cher.

Image 3 : Samsung : trois S10 et le Galaxy pliable pour 2019 ?

Voir la source