Image 1 : DJI Spark : un tout petit drone à piloter avec des gestesDJI a dévoilé un nouveau drone. Le Spark ne s’inscrit pas dans la ligne des Phantom, mais plutôt dans celle du Mavic Pro, parvenant à repousser les limites de son illustre aîné.

Avec le Mavic Pro, DJI avait déjà prouvé qu’il maîtrisait le sujet des drones compacts performants. On n’imaginait alors pas du tout que le constructeur chinois ourdissait déjà un drone encore plus petit. Le Spark ne sacrifie pas pour autant la technique. Il propose ainsi des prestations haut de gamme et innovantes, à commencer par un ensemble de commandes gestuelles que l’on a hâte de tester.

Et cela commence dès le décollage. Logé dans la paume de la main, il prend son envol sous une impulsion. Sa caméra reconnaît l’utilisateur et le suit automatiquement. Un mouvement de la main le fait alors se déplacer, un autre le ramène vers soit et lorsque l’on forme un rectangle avec les deux mains, le Spark prend un cliché. Et ce ne sont que quelques exemples de ses commandes gestuelles. Bien entendu, DJI propose également une télécommande pour le piloter, mais contrairement au Mavic Pro, elle est ici vendue en option. Ceux qui ne veulent pas débourser plus peuvent piloter le drone via leur smartphone.

>>> [Test] DJI Mavic Pro : que vaut le drone pliable de DJI ?

Image 2 : DJI Spark : un tout petit drone à piloter avec des gestesPaul Pan, chef produit chez DJI, explique que « contrôler une caméra volante uniquement avec les mouvements de la main est une avancée majeure pour contribuer à rendre la technologie aérienne toujours plus intuitive dans le quotidien de chacun. » L’objectif de la marque est de démocratiser toujours plus l’usage du drone de loisir afin qu’il trouve sa place dans le quotidien des consommateurs. La vidéo de présentation du Spark met d’ailleurs l’accent sur des évènements tels qu’une remise de diplôme, une virée entre amis ou encore un session d’escalade. Autant d’activités dans lesquelles le Spark peut se rendre utile.

Image 3 : DJI Spark : un tout petit drone à piloter avec des gestes14,3 x 14,3 x 5,5 cm pour un poids de 300 grammes. Son corps peut se cacher derrière un iPhone SE, pour référence. Très compact, il peut donc se glisser dans n’importe quel sac, ou même une poche, de quoi supprimer la contrainte d’encombrement. Afin de faciliter l’exploitation de ses contenus, quelques-uns de ses modes saisissent des vidéos de 10 secondes, qui peuvent être facilement partagées via son application compagnon. Deux nouvelles fonctions font leur apparition : Pano qui effectue un panoramique automatiquement et Focus qui créé un flou autour du sujet, rendant un effet bokeh.

>>> Quel drone choisir ? Le guide d’achat complet

DJI Spark

Sa caméra embarquée de 12 mégapixels n’est pas escamotable, à l’instar de celle du Mavic Pro. Contrairement à ce dernier, sa nacelle n’est orientable que sur deux axes (horizontal et vertical). Côté performances, son mode Sport lui permet d’atteindre 50 km/h en vitesse de pointe alors que sa batterie lui autorise 16 minutes de vol. Son prix enfin est de 599 €. Ce premier pack comprend le drone, une batterie, un câble de charge et une paire d’hélices de rechange. Pour 200 € de plus, DJI ajoute une télécommande, une autre batterie, un sac de transport, une station de recharge et des protections d’hélices. Reste qu’il n’a toujours pas de date de sortie.

Voir la source